Circuit en bus « A la découverte du patrimoine de la CCPHVA »

Le dimanche 18 sept de 10h00 à 16h00, un circuit en bus, ponctué de visites guidées, est organisé  par la CCPHVA, dans le cadre de de la concertation liée à l’élaboration de son Plan Local d’Urbanisme Intercommunal-Habitat, et à l’occasion des journées européennes du patrimoine, placée cette année sous le thème « Patrimoine et citoyenneté ». 

Programme de la journée
09h00 Accueil café sur le parking de la CCPHVA à Audun-le-Tiche
09h30Départ en bus de la CCPHVA
10h00 Boulange – Architecture : Visite commentée de la Chapelle de Bassompierre. Guide : Gilbert Hannen – Président du Conseil de Fabrique
11h00 Audun-le-Tiche – Histoire et citoyenneté : « Fragments de vie, fragments de ville » – parcours théâtralisé narrant la construction et la vie dans le quartier du Mandelot. Artistes : Cie Vestibule – dans le cadre du projet culturel « Terrasses »
12h00  Repas offert aux participants
13h00 Villerupt/Cantebonne – Histoire et architecture : Visite commentée de la construction des cités de Butte. Guide : Melissa Bellisi – Architecte
14h00 Thil – Histoire et mémoire : Visite commentée de la mine de Tiercelet (entrée par Thil) et de son histoire durant la Seconde Guerre mondiale. Guide : Daniel Pascolini – Association d’Histoire Industrielle d’Hussigny.
15h00 Thil – Histoire et mémoire : Visite commentée du camp de concentration, de son sentier de mémoire et de sa crypte. Guide : Emmanuel Mittaut – Association pour la Mémoire et la Reconnaissance du Camp de Concentration de Thil
16h00 – Retour du bus à la CCPHVA

Journée entièrement gratuite pour les participants (Bus, restauration et visites commentées)

Pour celles et ceux qui n’auraient aucune possibilité de rejoindre le point de départ du bus (devant la CCPHVA, 81 av de la Fonderie à Audun-le-Tiche) par leurs propres moyens, n’hésitez pas à contacter la CCPHVA qui fera tout pour qu’une solution soit trouvée.

Pour participer, il suffit de s’inscrire avant le 15 septembre 2016
Isabelle.chaigne@ccphva.com ou facebook PLUIH concertation ou culturepayshautvaldalzette
06 82 78 17 40 / 03 82 52 52 63
Adresse de la CCPHVA : 81 avenue de la Fonderie à Audun-le-Tiche

Des lieux du territoire de la CCPHVA à (re)découvrir

« Le patrimoine constitue un repère structurant dans le temps et l’espace. Il incarne et symbolise l’évolution des arts et de la culture, mais aussi des idées qui ont façonné notre histoire.
Comprendre et connaître le patrimoine, c’est comprendre et connaître la société dans laquelle nous vivons, appréhender les valeurs sur lesquelles elle se construit. Le patrimoine incarne par essence l’idée de bien commun, il symbolise à ce titre le collectif dans lequel tout citoyen peut se reconnaître, quelles que soient ses origines. »

Boulange - La Chapelle de Bassompierre

Photo1_ChapelleBassompierreDéveloppée entre les Xème et XIIème siècles par les ordres monastiques, la Chapelle de Bassompierre est une ancienne construction de style « Roman ». Ce sanctuaire fut édifié par Renaud d’Apremont et son fils Olry de la Maison de Briey, sur les ruines d’un édicule gallo-romain voué au christianisme naissant. En 1764, lorsque son agrandissement fut terminé, la pierre de marbre du Maître-Autel, consacrée par Monseigneur Laval de Montmorency, Cardinal Évêque de Metz, y fut scellée et gravée.

« Fragments de vie, Fragments de ville » - Quartier du Mandelot

Photo11_Terrasses« Raconter la ville, la rue, les habitants, transmettre la mémoire, la partager, la questionner… telle  est l’ambition du projet Terrasses, 1ère manifestation de spectacle vivant organisée dans le quartier du Mandelot d’Audun-le-Tiche, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.
Tout l’été, La Compagnie Vestibule, organisateur de cet événement, s’est installée  au Mandelot et a rencontré des habitants du quartier – ceux qui l’ont construit, ceux qui y ont grandi, ceux qui y vivent – pour recueillir leurs histoires, individuelles et collectives. Ces souvenirs ont fait l’objet d’une réécriture théâtralisée.
Ces « Fragments de vie, Fragments de ville » prennent la forme d’un parcours théâtral au cœur même du quartier, et seront interprétés par des comédiens, amateurs et professionnels, ados et adultes, issus du territoire.
« Au long d’une ballade dans le quartier, rencontrez des « habitants qui vous interpelleront depuis leur jardin, balcon, pas de porte, fenêtre, et terrasses bien sûr. Du retraité des mines aux gamins frondeurs, à l’épicerie ou sur le chantier des castors, découvrez autrement quelques fragments d’histoires individuelles et collectives. Un parcours inspiré de témoignages d’habitants d’Audun le Tiche »
Ces « Fragments de vie, Fragments de ville » font également l’objet d’une exposition photographique.

Les cités de Butte

Photo10_CitesDeButte« Autrefois, le mot cité parlait du cœur des villes, au cœur de LA cité.
Et puis par un glissement sémantique, la cité est devenue le contour, tout ce qui n’est plus le centre.
Entre ces deux acceptions, il y a nos cités ouvrières, elles qui ne sont ni le cœur d’une ville, ni son contour, mais possèdent le cœur d’une époque et d’une Histoire ainsi que toute celle des Hommes qui l’ont habitée« .

Thil - La mine du syndicat de Tiercelet (entrée par Thil) 

Photo12_ MineThilLes membres de l’Association d’Histoire Industrielle de Husssigny-Godbrange (AHI) ont aménagé, à l’entrée de la mine du Syndicat de Tiercelet, un Mémorial érigé en hommage aux travailleuses forcées soviétiques qui œuvraient dans la mine et qui, une fois évadées, formèrent un bataillon de femmes combattantes : le groupe RODINA. Ce mémorial a été inauguré le 6 sept 2015. Il continue d’être aménagé à mesure des découvertes retrouvées dans les galeries de la mine.

Renseignements et réservations pour une visite de la mine (sur rendez-vous uniquement)
Daniel Pascolini – AHI : 06 71 41 89 50 ou Mairie de Thil : ville.de.thil@riv54.fr  03 82 89 45 92
Adresse du site : L’entrée du tunnel de la Mine se situe au fond de la place face au bar « le Pénalty », situé au 23 rue Paul Langevin à Thil
Plus d’informations  sur le facebook Association d’Histoire Industrielle de Hussigny  A.H.I

THIL - Site du camp de concentration

Photo_ThilA l’origine camp de travail, le camp de Thil, construit en 1943, est devenu, par extension du Struthof, un véritable camp de concentration, reconnu comme tel par les autorités dès 1949 sous la pression de la population. Par souscription, elle y fit ériger une crypte en 1946 afin de maintenir en mémoire les événements du passé. Seul camp situé en zone occupée, mais non annexée par le IIIème Reich, ce site a été reconnu en 1984 « Nécropole Nationale »
Il ne reste plus rien des baraquements. Seule la crypte peut être visitée sur rendez-vous. Pour rejoindre cette crypte qui contient en son sein la maquette du Camp de Concentration et le four crématoire, vous parcourez le Sentier de Mémoire, inauguré en 2005. Celui-ci est jalonné d’œuvres d’art (statues) véhiculant un message de paix et d’espoir. La visite du Sentier de mémoire est libre.

Renseignements et réservations pour une visite de la Crypte : Mairie de Thil : ville.de.thil@riv54.fr    03 82 89 45 92
Adresse du site : Route d’Hussigny, près du cimetière de Thil. Accès fléché « Crypte 1944 – N’oublions Jamais »
Plus d’informations sur le site : http://www.outoftime.de/thil/