Janv 2016 – Nos mémoires futures – Aumetz

Lundi 11 et Mardi 12 Janvier 2016
Nos mémoires futures au collège d’Aumetz.

La Compagnie Mémoires Vive est intervenue pour la seconde fois au collège d’Aumetz, à nouveau autour de 4 ateliers.

Danse Hip Hop avec Yassine

Les élèves de l’atelier de danse Hip Hop ont à peine posé leurs affaires, qu’ils étaient déjà prêts à s’échauffer.

Yanis AumetzChaque séance commence par quelques minutes d’échauffement qui est essentiel à chacun d’entre eux pour éviter d’éventuelles blessures. Ainsi préparés, ils pourront réaliser avec davantage de faciliter les exercices et la future chorégraphie de juin.

Yanis Aumetz1Après s’être échauffés, le plus gros du travail commence : exercices de coordinations, quelques mouvements techniques et enfin beaucoup de répétitions.

Yassine a mis en mouvement cette jeune troupe de danseurs sur quelques rythmes hip hop.

C’est ainsi qu’on arrive à quelques essais de chorégraphies groupéesYanis Aumetz2

Théâtre d’improvisation avec Hugo

Le théâtre ce n’est pas seulement jouer sur scène, et être comédien devant un public. C’est aussi un travail de lecture, d’appropriation d’un texte et d’écriture, dans lequel les élèves de cet atelier se sont complétement investis. Pour outils de travail, leurs imaginations, des stylos, quelques feuilles blanches, et de nombreux textes parlant du vécu de certains déporté(e)s.

Hugo_AumetzCe n’est pas sans difficulté que quelques croquis d’histoire se dessinent, mais les élèves peuvent évidemment compter sur l’aide et les conseils d’Hugo pour écrire et devenir de véritables comédiens.

Au fil des heures, certains commencent mêmes à répéter leurs propres histoires et dialogues.

Ecriture avec Yan

En s’inspirant, par groupe, de 3 ou 4 de textes concernant la mémoire des déporté(e)s et de leurs vécus, les élèves de l’atelier d’écriture ont commencé à rédiger des vers selon leurs interprétations des textes. Yan AumetzYan était à leur écoute pour les guider et les aider dans le choix de leurs mots lorsqu’ils étaient en manque d’inspiration.

Quelques morceaux instrumentaux de rap et slam ont été diffusés pour imprégner davantage les élèves dans l’ambiance de la future restitution.

C’est sur quelques textes bien inspirés que l’atelier c’est terminé.

Chant Choral avec Marie

Les élèves ont commencé l’atelier en notant sur un tableau leurs représentations des camps et des déporté(e)s. C’est avec une représentation commune Marie Aumetzque les élèves ont pu débuter les échauffements vocaux, et leurs exercices.

Un des exercices du groupe consistait à créer des bruits d’ambiance, au travers de sons, permettant d’obtenir le bruit du vent, le bruit d’une cour de récréation, etc.

Marie a enseigné aux collégiens qu’avant d’apprendre une chanson, il était important de comprendre le sens des mots et des paroles.

Pour finir, les élèves de l’atelier chant-choral ont pu s’exercer en groupe sur le Chant des marais

Marie Aumetz1

Ces ateliers ce n’est pas seulement un travail artistique, c’est aussi une expérience humaine, des liens qui se créaient.

Marie Aumetz2

GALERIE PHOTO