Projet en cours : Portraits chorégraphiques de femmes du territoire natives d’un autre pays – CCPHVA et Sud du Luxembourg

Il s’agit d’une série de portraits de femmes, issues de l’immigration, qui  expriment les liens qui les unissent à leur histoire, leur origine, leur vécu, est de relever la diversité des personnalités, ce qui rassemble, ce qui désunit, ce qui met en mouvement une sensibilité collective, un regard vivant et direct sur l’environnement immédiat, une lecture de l’histoire locale, proche et lointaine.
En tant que chorégraphe, Claude Magne (Bordeaux) s’intéresse à la manière dont ces femmes expriment ces liens à leur territoire, depuis le souvenir de leur arrivée jusqu’à leur vie actuelle. Comment elles traduisent cette mémoire, ces affects par une expression intime et sensible, dans la présence corporelle même. Il s’intéresse à leurs gestes spontanés, à leurs traits de comportement, à la manière dont elles investissent leur espace de vie, privé et public, à ce qu’ils aiment, à ce qui fonde leurs représentations culturelles, aux repères culturels qui stimulent leur imaginaire, à leurs valeurs humaines, à leurs idées politiques. 
En tant que réalisateur, Jean-Louis Sonsogni (Noliprod – Audun-le-Tiche) capte ces moments d’expressions et de grâce où ces femmes se laissent aller à exprimer leurs émotions, leur joie et de leur peine.
 Ayant, par le passé eu l’opportunité de filmer de nombreux projets chorégraphiques de par le monde, Jean-Louis est un fin connaisseur du monde de la danse et transcende ces expressions de femmes dans une capsule vidéo de 3 à 5 min.
Les questions qui sous-tendent cette expérimentation sont de savoir si la présence et la parole partagée et filmée sont un moteur pour l’expression de soi, mais aussi pourquoi il est plus facile de se dire dans un dialogue, un jeu, un face à face, un « à côté de ».
Ces portraits, une fois collectés, seront assemblés sous forme de film documentaire, et feront l’objet de présentations publiques et de rencontres débats.
Les portraits chorégraphiques déjà réalisés :
14 juillet 2017 : Portrait d’une femme de 45 ans, native du Portugal, et résidant à Villerupt
15 juillet 2017 : Portait d’une femme de 74 ans, native d’Italie, et résidant à Russange
La suite de ces portraits fera l’objet de captations sur la période fin 2017/début 2018.