Exposition  » Trésors communs » du MUMO – Musée mobile d’art contemporain du 4 au 23 juin 2018

@ Philippe Piron.

En 2015, le MuMo 1 était passé dans les communes de la CCPHVA : son design extérieur signé Daniel Buren et le grand lapin gonflable de Paul Mac Carthy avaient surpris petits et grands.

Il est de retour sur le territoire, dans sa version 2, du lundi 04 juin au vendredi 22 juin 2018, avec pour thème « Trésors communs » et pour contenu des œuvres des Fonds Régionaux d’Art Contemporain (Frac) du Grand Est.

Des classes du 3ème Cycle (CM1, CM2 et 6ème) ainsi que des enfants d’IME, de centres aérés et de MJC seront accueillis par l’équipe du MuMo 2 sur les communes d’Ottange, Russange, Aumetz, Audun-le-Tiche et Villerupt. L’activité est d’une durée de 1h30 et les classes sont divisées en deux groupes : une partie des élèves est en visite avec un médiateur tandis que l’autre partie est en atelier de pratique artistique avec un second médiateur. Puis ils échangent au bout de 45 minutes. Des bus sont pris en charge par la CCPHVA pour le déplacement des classes éloignées des lieux de stationnement du MuMo.

Les adultes sont aussi conviés : des visites gratuites sont organisées régulièrement et une fois par semaine, les enfants exposent leurs créations, réalisées pendant les ateliers. Retrouvez le détail des horaires des visites tout public et des expositions sur le planning ci-dessous.

Cliquez sur le planning ci-dessus pour l’agrandir.

Qu’est-ce que le MuMo ?

Le MuMo est un musée mobile d’art contemporain. Il se présente sous la forme d’un camion et abrite une exposition conçue par les Frac. Il a été créé par Ingrid Brochard en 2011. Depuis, il a traversé sept pays d’Europe et d’Afrique et a rencontré 80 000 enfants. Destiné principalement au jeune public, le MuMo est lauréat du label « La France s’engage » récompensant les projets les plus innovants réalisés auprès de la jeunesse. Depuis mai 2017, le MuMo 2 arpente la France pour faire découvrir aux enfants une exposition. Visites et ateliers menés par les médiateurs culturels permettent aux jeunes d’exprimer leurs émotions, d’attiser leur curiosité et d’approcher le monde de l’art contemporain et de la création artistique qui semble parfois si hermétique. Imaginé dans le but de réduire la fracture culturelle liée à l’éloignement géographique et social des musées, le MuMo s’installe dans les zones rurales ou les Quartiers Politiques de la Ville.

Le MuMo  2, une nouvelle expérience.

De gauche à droite : Matali Crasset et Ingrid Brochard. @ Philippe Piron.

Le MuMo 2 a été imaginé par l’artiste française Matali Crasset. Elle a conçu un espace fluide composé d’une salle de projection, d’une salle d’exposition et de modules extérieurs se déployant lors de l’ouverture du camion et offrant un espace en plein air pour les ateliers avec les enfants. A l’intérieur, la salle d’exposition est imaginée à la manière d’un cabinet de curiosités : le public peut par exemple ouvrir des tiroirs. Matali Crasset souhaite encourager le visiteur à être actif.

De juin à novembre 2018, le MuMo 2 est en tournée dans le Grand Est et passe dans de nombreuses villes, dont celles de la CCPHVA. L’exposition conçue par le Frac Champagne-Ardenne, le Frac Alsace et le 49 Nord 6 Est – Frac Lorraine s’intitule Trésors Communs. Cette exposition veut rendre visible les trésors, « objets précieux mis en réserve, souvent cachés ». Les œuvres choisies invitent au voyage spirituel et imaginaire, à la quête de souvenirs lointains…

Site du MuMo 2.

Site de Matali Crasset.